Drunk Dialing, Partie 2

25 août 2008 at 1:50 1 commentaire

[Cet article fait suite à Drunk Dialing, Partie 1].

Alors vous avez reçu un appel à 2h du matin… Ou vous en avez fait un. 

Que vous soyez l’appeleur ou l’appelé, pour déterminer si vous devez rire ou pleurer, vous devez d’abord établir à quelle catégorie appartenait votre drunk dial:

  1. Le Robine Call
    C’est le plus fréquent; je l’appelle comme ça parce que même si ce sont vos doigts qui signalent le numéro, c’est souvent l’alcool qui parle à votre place. Littéralement. Plus souvent qu’autrement, le Robine Call est exécuté par un gars, qui a vraiment du fun dans une soirée et qui veut le partager avec une personne absente. C’est pourquoi ça peut autant être un appel gars à fille que gars à gars. C’est de loin le plus inoffensif des drunk dial; personnellement, je trouve ça toujours drôle de me faire réveiller au beau milieu de la nuit pour me faire raconter que tel ou tel gars a couru tout nu dans la rue ou a fait pipi sur le porche d’un méchant voisin.
  2. Le SOS Call
    Celui-là fait un peu plus peur. Il est arrivé un accident ou une urgence, et les personnes présentes ressentent le besoin d’appeler une personne sobre à l’aide. La plupart du temps, lorsque vous recevez un appel du genre, vous ne pouvez pas faire grand chose, alors vaut mieux simplement conseiller et rassurer votre interlocuteur en faisant semblant que tout ira bien, même si vous stressez un peu. De toute façon, cet appel est souvent le résultat d’un état de panique général assez inoffensif («Allo? Osti, je capote! Je sais pas quoi faire! Gaston a vomi partout dans la maison, pis il y a du sang dans son vomi!» Traduction: Gaston a vomi sur le tapis du salon et il avait bu du jus de canneberge avec sa vodka).
  3. Le Booty Call
    Un classique. C’est l’appel qui peut avoir le plus de conséquences désastreuses. Vous êtes saoûl et manquez de jugement, alors vous appelez quelqu’un pour lui offrir votre corps sur un plateau d’argent. D’expérience, je dirais que le booty call prend plus souvent la forme d’un texto que d’un appel (parce que c’est plus ou moins assumé). Ça commence souvent par un petit message qui se veut inoffensif pour tâter le terrain, dans le genre de «kess ke tu fais». Et quand vous répondez au premier message avec naïveté, c’est là que ça dégénère. En fait, les booty calls, c’est une merveilleuse invention du 21e siècle, jusqu’à ce que vous booty calliez une personne à proscrire. Parce que appeler son meilleur ami, ça peut être gênant, mais à la limite, ça finit par être drôle. Mais appeler son ex à qui on n’a pas parlé depuis des mois par orgueil, ça donne automatiquement le point de match à l’autre. Et qui veut perdre à la game of love?
Ceci étant dit, si jamais vous vous retrouvez dans une situation indésirable dûe à un drunk dial, l’important est d’adopter l’attitude que j’ai nommée «Too Cool Fo’ School». Si vous avez reçu un drunk dial et que vous savez que l’autre personne sera mal à l’aise, félicitations, vous êtes en situation de pouvoir. Ainsi, si vous voulez que la personne reste mal à l’aise, shut up et ne la taquinez pas avec son erreur. Le silence est d’or, et l’or, c’est beaucoup plus lourd à porter que les mots (wow). 
Si vous avez un coeur et que vous préférez remettre la personne à son aise, discutez d’emblée du drunk dial et mettez-la à l’aise. C’est le moment d’être too cool fo’ school à l’extrême. Agissez comme si tout était sous contrôle; en bon français, there’s no big deal. Votre aisance devrait ramener la situation à la normale assez vite. 
Bien sûr, chaque situation est différente. En ce qui concerne les booty calls, c’est plus dangereux. Pour savoir comment réparer les pots cassés dans une telle situation, cliquez ICI. Mais n’oubliez pas: les drunk dials, c’est plutôt extra. Voyez le côté positif: dites vous que la personne qui vous appelle a pensé à vous, alors que son cerveau était juste à la limite d’être à off. Il y a du positif dans tout! 
Publicités

Entry filed under: SOS. Tags: , , , , .

Approcher ou ne pas approcher, telle est la question Pots Cassés Après Booty Call Irréfléchi

Un commentaire Add your own

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Première fois ici ?

Commencez par le commencement. Rendez-vous dans les archives, le 19 août 2008.

Articles récents

Les moins pire aimés

Archives

août 2008
L M M J V S D
    Sep »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 13 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :