La ronde infinie de ce cycle éternel (ou l’histoire de la vie du célibat)

18 août 2010 at 4:43 7 commentaires

En jasant avec ma muse l’autre jour, j’ai réalisé qu’on n’avait pas tout à fait la même vision de notre avenir amoureux (on n’est pas amoureux, je veux dire, nos avenirs amoureux respectifs… m’enfin).

Lui, il est vraiment dans la phase célibataire « désespéré, sarcastique et cynique ».
Moi, je suis plus dans la phase célibataire « désabusée, je-m’en-foutiste et nonchalante ».

Je suis donc plus avancée que lui dans le processus de la crise de nerfs. En y repensant, j’ai réalisé qu’il y avait réellement des phases qu’on traverse quand on est célibataire. J’en ai noté 5:

  1. La phase «Dépressive, 2012-c’est-maintenant, FML»
    Cette phase-là suit généralement une rupture. Vous savez ce qu’il en est.
  2. La phase «Freedom, freedom, freedom»
    À lire sur l’air de la toune de George Michael. Dans cette phase, le célibataire pense habituellement qu’il a « une nouvelle vie » et qu’il doit en profiter; genre, coucher à droite et à gauche, partout, avec n’importe qui.
  3. La phase «hmm, wait a minute…»
    Ça, c’est la phase où le célibataire réalise qu’il a complètement échoué la phase 2 et qu’en quelques mois, non seulement il n’a pas couché à droite, mais il n’a pas couché à gauche, ni nulle part, avec personne. Il n’a peut-être même pas frenché.
    C’est la phase du doute.
  4. La phase «désespérée, sarcastique et cynique».
    Pendant cette phase, le célibataire est porté à faire plein de jokes auto-dérisoires sur ses divers échecs. Généralement, pendant cette phase, si le célibataire rencontre des gens pour la première fois, ils vont se demander s’il est suicidaire, ou du  moins, s’il est sain d’esprit. C’est le moment où le célibataire commence à ne plus croire en l’amour, mais possède encore un dernier petit tison d’espoir au fond du coeur.
    Oh, et d’habitude, pendant la phase 4, les critères de sélection du sexe opposé baissent. Baissent beaucoup.
  5. La phase «désabusée, je-m’en-foutiste et nonchalante».
    Le petit tison d’espoir s’est éteint. Du feu, il ne reste qu’un petit tas de cendres, et peut-être, sur le top, quelques canettes de Pabst Blue Ribbon vides. Le célibataire commence à apprécier sa vie et assume de plus en plus le fait qu’il va rester tout seul jusqu’à la fin des temps.

D’habitude, c’est pendant la phase 5 que le célibataire rencontre quelqu’un qui vient toute fucker sa zénitude. Et dans une période de temps indéfinie, les maudites phases vont recommencer à 1.

Oh well. Au moins, on avait été préparés mentalement au système cyclique pendant notre jeunesse.

Publicités

Entry filed under: SOS. Tags: , , , , .

Pour les gars: Une application de iPhone géniale Une romance d’aujourd’hui

7 commentaires Add your own

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Première fois ici ?

Commencez par le commencement. Rendez-vous dans les archives, le 19 août 2008.

Articles récents

Les moins pire aimés

Archives

août 2010
L M M J V S D
« Oct   Sep »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 13 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :