Le petit guide du parfait prédateur: Tome 1

14 octobre 2010 at 1:22 4 commentaires

J’avais faim. Très faim.

Je me suis fait une queue de cheval (disons que mes cheveux sont pas le genre à être beaux 24h sur 24), j’ai mis mes Converse et mon bien-aimé coton ouaté des Cougars et je me suis dépêché à aller chercher quelque chose à manger avant de mourir affamée.

Une fois arrivée à l’épicerie, j’ai vu un gars que je vais m’abstenir de surnommer «l’homme de ma vie» pour la seule et unique raison qu’il portait un jersey des Patriots.

Mais quand même.

C’est là que j’ai eu la révélation. Je me suis immobilisé devant les yogourts et je me suis posé l’ultime question:

«Suis-je dans un lieu public accoutrée comme Jean-Marc Parent?».

Poser la question, c’était y répondre. Même si moi, ça m’affecte pas plus qu’il faut, ça m’a quand même fait réaliser que l’épicerie est un lieu à ne pas négliger si on espère rencontrer son âme soeur par hasard comme dans un film avec Hugh Grant.

Je dis pas qu’il faut se préparer pendant 2h avant d’aller s’acheter une pinte de lait. Je dis juste que l’épicerie, c’est un endroit où tout le monde est obligé d’aller.

Même Brad et Angelina font l'épicerie. Je suis pas sûre que ça veut dire qu'Angelina se nourrit, though.

 

Ça m’a amené à créer un genre de F.A.Q. pour aider mes pairs et leur éviter de faire comme moi en se pointant à l’épicerie en ayant l’air d’Emilio Estevez dans The Breakfast Club. J’ai baptisé ça:

Le petit guide du parfait prédateur
Tome 1: l’épicerie.

  1. Comment savoir si une proie potentielle est célibataire?
    Le panier est rempli d’indices, littéralement. Des petites quantités de légumes, des repas individuels surgelés, des petits formats de crème glacée… Le panier en dit long sur l’état matrimonial. (Genre, un gars avec des tampons dans un panier, ça devrait vous allumer une lumière…)
  2. Quelles sont les meilleures allées pour tomber sur Hugh Grant ou Jennifer Aniston?
    La mère de mon amie dit que les plus beaux gars sont dans l’allée des surgelés. Peut-être que c’est vrai, mais ça en fait pas nécessairement les meilleurs partis (je suis pas tant fan de Michelina’s). Je dirais donc que pour les gars, l’allée des viandes, c’est gagnant. Le frigo à bières aussi. Et pour les filles, les fruits et les légumes. Toutes les filles mangent des fruits et des légumes.
  3. J’ai pas l’intention de me poupouner pour aller acheter un sac de peanuts.
    Faut juste avoir l’air «naturellement beau». Moi, dans mon histoire, j’étais «naturellement» tout court.
  4. Même si je rencontrais l’homme ou la femme de ma vie, qu’est-ce que je lui dirais anyway?
    Y’a autant de sujets de conversations que de produits. Au pire, vous pouvez y aller simplement en demandant dans quelle allée se trouve un item. (N.B. attention à l’item que vous choisissez, au risque d’être redondante, les filles, essayez de pas lui demander où sont les produits Always)
  5. Je vois pas ce qui cloche chez Emilio Estevez dans The Breakfast Club.
    Je sais pas pourquoi Emilio Estevez me faire rire comme ça. C’est peut-être parce que j’ai été marquée par Gordon Bombay. Anyway, en ce qui concerne The Breakfast Club, je suis plus une fan de John Bender, le perso de Judd Nelson.

Je sais pas si ce petit guide va vous servir, mais moi, ça m’a fait du bien d’écrire toutes les choses qui m’ont passées par la tête pendant que j’étais vulnérable devant le fan des Pats. De toutes façons, cette histoire-là aurait pas bien finie, même si mes cheveux et moi on aurait eu l’air de ÇA. Je le sais, parce que quelques secondes après que je l’aie croisé, sa blonde l’a rejoint dans l’allée avec le panier. Et dans le panier, y’avait un bébé avec un jersey des Patriots. (Pour ceux que ça intéresse, non, j’ai pas appelé la DPJ)

Publicités

Entry filed under: SOS. Tags: , , , , .

Le karma des douchebags Payback’s a bitch

4 commentaires Add your own

  • 1. MHBB  |  14 octobre 2010 à 2:44

    Ton meilleur article à date. J’ai échappé quelques goutes de pipi après la mention de Emilio Estevez. Moi aussi il me rend toute drôle.

    Réponse
  • 2. TheGuyWhisperer  |  14 octobre 2010 à 2:57

    Avoue hein. There’s something about Emilio. Something that’s not quite right. http://www.imdb.com/title/tt0106292/

    En plus, je sais pas pour toi, mais moi, c’est de famille en plus; j’éprouve le même feeling chaque fois que je vois Charlie Sheen.

    Réponse
  • 3. TorontoFrog  |  21 octobre 2010 à 6:01

    Je crois que l’épicerie comme endroit de dating est sous-estimé. Car quand tu vas dans les bars, tu rencontres les personnes fardées et préparées alors qu’elles sont plus naturelles au supermarché… mais de là à adopter le look Jean-Marc Parent! 🙂

    Moi c’est le personnage de Claire dans Breakfast club qui m’a toujours fait bidonner… elle me faisait penser à une de mes cousines. Ah oui, j’ai toujours pensé que Emilio Estevez était le Michael J. Fox des pauvres (sauf dans St. Elmo’s fire!)

    (Ah oui, je suis un fan de la revue Urbania… bonne entrevue!)

    Réponse
  • 4. Fof  |  2 novembre 2010 à 6:08

    je crois que pour Emilio, c’est le mix de sa chaîne dans le cou et de son gilet trop serré…ou peut-être la manière akward dont il se déhanche en dansant pour lâcher son fou pour évacuer la frustration du poids que son père lui met sur les épaules. 😛

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Trackback this post  |  Subscribe to the comments via RSS Feed


Première fois ici ?

Commencez par le commencement. Rendez-vous dans les archives, le 19 août 2008.

Articles récents

Les moins pire aimés

Archives

octobre 2010
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 13 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :