Posts tagged ‘relationships’

Pour les filles: Suggestion de lecture d’été

Hé, devinez-quoi: Guy Whisperer se documente. Étonnant, n’est-ce pas? (soupir)

C’est sûr qu’il y a un bon pourcentage de temps où je dis de la marde, mais il y a aussi des moments où ce que je dis, c’est basé sur de la marde que d’autres ont dit avant moi. Pourquoi pas vous partager mes sources, alors? Après tout, des livres sur les relations et sur les gars, ça fait de très belles lectures d’été. Et ça fait changement de Twilight.

J’aurais pu vous parler de classiques; He’s just not that into you, par exemple. Mais ce livre-là, je ne l’ai pas aimé tant que ça. Tsé, je comprends le point, mais des fois, je me dis qu’il y a des choses que les filles sont mieux de ne pas trop prendre en compte. C’est vraiment logique d’écrire un livre pour dire aux filles que quand les gars ne sont pas intéressés, ils ne rappellent pas. Mais des fois, c’est beau, l’espoir. Ce qu’on ne sait pas nous fait pas de mal. Des fois.

Un livre que j’ai vraiment apprécié et que je consulte encore fréquemment, c’est The MANual, de Steve Santagati. Pour faire une histoire courte, Steve Santagati, c’est un ex-mannequin, devenu relationship advisor (à Oprah, entre autres), assez macho, sosie-de-Richard-Gere-jeune, qui aime les femmes. Mais genre, vraiment. Je sais pas combien il a eu de conquêtes dans sa vie, mais on pourrait dire de façon générale qu’il a pas mal «compris le système».

À travers les divers chapitres de son livre, il parcourt toutes sortes de sujets qui peuvent être utiles aux filles, en donnant son point de vue de gars, mais toujours de façon humoristique. Sérieusement, le mec a vraiment une belle plume. C’est ça, le principal atout du livre. On apprend, mais aussi, on éclate de rire souvent.

Voici un exemple vraiment random; dans le chapitre où il donne des conseils sur les vêtements et le look (hé, après tout, il vient du monde de la mode):

Shoes
Again, we don’t care. We know you like them. We don’t understand why you like them. All we know is that many of you have closets full of them, and we’ve figured out that since you spend so much time and money on them, we can compliment them to flatter you. That’s about it.

Most likely, if a guy tells you what nice shoes you have, he’s either gay or «working you». […] Have you ever heard a man say «Well, the thing that caught my eye was Shirley’s shoes. I love those pumps, and when I saw them I knew she was the woman for me». […]

There is one style of shoes that men notice, and that’s high heels.

Un autre atout du livre: Santagati aborde beaucoup, beaucoup de sujets. Où rencontrer des gars, comment les aborder, comment flirter de façon efficace, quoi porter pour s’avantager quand on est petite/grande/mince/ronde, quoi écrire et ne pas écrire dans des sextos, les agences de rencontres en ligne; bref, l’auteur touche à un éventail de sujets hyper large. C’est d’ailleurs pour cette raison que je qualifierais le livre d’excellente lecture d’été; on peut lire un petit chapitre à la fois, s’arrêter pour faire autre chose, et repartir sans être perdue dans un récit.

Perso, j’en possède une copie chez moi; et je vous mentirais si je vous disais que je ne l’ouvre jamais en panique de temps en temps à la recherche de réponses quand il y a un gars qui me fait suer. Et la beauté du livre, c’est que la plupart du temps, la réponse, je la trouve.

Bon. À savoir si après avoir trouvé la réponse dans le livre, je suis capable de l’appliquer; ça, c’est un autre post.

Publicités

23 août 2010 at 12:36 2 commentaires

Mon roman-savon avec le Old Spice Man et son savon

Ceux qui me connaissent savent à quel point je suis enthousiaste (le mot est faible) devant la récente campagne publicitaire de Old Spice. (Ok, et je l’avoue, devant le Old Spice Man aussi).

Si jamais vous avez vécu dans une grotte dans le dernier mois, j’ai pas le temps de vous mettre à jour. Rendez-vous sur Wikipedia. Et si ça vous intéresse de regarder les vidéos de la campagne, vous pouvez tout voir ICI. Je passe vite sur le sujet parce que c’est pas de ça que je veux vous parler, parce qu’un mois plus tard, tout a pas mal été dit sur ce coup de marketing qui relève, qu’on se le dise, du tour de force.

Non, en fait, ce matin, en réécoutant la plus récente pub télé de Old Spice, et en constatant que j’avais encore, presque deux mois plus tard, un immense sourire niais dans la face et de la bave sur le bord de la bouche en la regardant, j’ai comme réalisé à quel point le Old Spice Man m’en disait beaucoup, en 30 secondes.

Voici donc la pub télé en question:

Bon. Je vous le dis tout de suite: je suis le genre de fille qui répond à haute voix au Old Spice Man après qu’il ait dit « Hello Ladies » et  j’ai flirté avec l’idée de me faire un chum JUSTE pour lui acheter du Old Spice.

Mais au-delà de ça, quand le Old Spice Man me pose toutes ses questions, dans sa pub, qu’est-ce qu’il me dit au juste?

D’abord, quand il me dit Hello à moi, il me dit que les hommes n’achètent plus son produit et que maintenant, il essaie de passer par les filles pour acheter son savon et/ou avoir une influence sur les gars pour qu’ils achètent son savon.

Ah bon. Déjà là, on apprend quelque chose.

Ensuite, le Old Spice Man me bombarde d’interrogations qui me font rire à tout coup.

  1. Salut les filles. Comment ça va? Fantastique.
  2. Est-ce que ton mec me ressemble? Non.
  3. Est-ce qu’il pourrait sentir comme moi? Oui.
  4. Est-ce qu’il devrait utiliser le savon Old Spice? À toi de me le dire.
  5. Aimes-tu l’odeur de l’aventure?
  6. Veux-tu que ton mec sente comme s’il pouvait te cuisiner un gâteau gourmet dans la cuisine de rêve qu’il a bâti lui-même, de ses propres mains? Bien sûr que tu le veux.

Tsé, dans le fond, Monsieur Old Spice a.k.a. l’homme de ma vie, il me fait réaliser à quel point il y a des gars, de nos jours, qui s’éloignent de façon troublante de ce que les filles recherchent chez un homme.

Est-ce que la métrosexualité a atteint un stade où, pour vendre des produits d’hommes, il faut s’adresser aux filles en leur vendant l’idée que si leur mec se lave avec un savon en particulier, il va, à défaut d’être viril, sentir le gars viril?

Évidemment, le Old Spice Man est tellement exagéré, que ça rend tout ça complètement hilarant. Tsé, le gars marche sur l’eau et fait de la moto dans un spa. La plupart des hommes savent utiliser un tournevis tout comme ils savent faire un gâteau. Bien sûr, le Old Spice Man vend du rêve, mais ce que je trouve intéressant, c’est ce qu’il a choisi de nous vendre, comme rêve.

Imaginez un monde où le Old Spice Man dirait:

  1. Salut les filles. Comment ça va? Fantastique.
  2. Est-ce que ton mec me ressemble? Non.
  3. Est-ce qu’il pourrait sentir comme moi? Oui.
  4. Est-ce qu’il devrait utiliser le savon Old Spice? À toi de me le dire.
  5. Aimes-tu l’odeur de la noix de coco?
  6. Veux-tu que ton mec sente comme s’il venait d’ingérer un shake de protéines dans la cabine de bronzage du centre de beauté où il se fait régulièrement épiler les jambes? Bien sûr que tu le veux.

Ce monde là n’existe pas (thank God), mais au final, ce que je trouve bien avec le Old Spice Man, au-delà du fait que je vais l’épouser, dans la petite chapelle près de mon chalet, et que les demoiselles d’honneur vont avoir une robe rouge que j’ai déjà réservé, c’est qu’il envoie un petit message aux gars. Bon, là vous allez me dire que le message c’est: «achetez mon savon, achetez mon savon, achetez mon savon…». Mais je suis sûre que vous comprenez mon point.

Et je veux surtout pas mettre tous les gars dans le même panier. Ils sont tous différents et c’est bien ça qui rend notre vie meilleure. Des gars capables de construire des cuisines, j’en connais plein; tout comme je connais des gars qui relaxent bien plus à se faire faire des mèches au casque chez le coiffeur qu’en se baladant dans la forêt, avec les mouches. Ils ont tous leur raison d’être, et honnêtement, c’est pour ça qu’on les aime. Mais bon, des fois, ça vaut la peine qu’une fille s’arrête pour s’interroger sur les raisons qui la poussent à vouloir épouser un personnage fictif. Non?

21 août 2010 at 3:54 6 commentaires

Obtenez ce que vous voulez de lui

Si vous voulez qu’un homme fasse quelque chose pour vous, mais savez qu’il ne voudra pas le faire, vous n’avez qu’à rajouter, avant la commande, un « t’es pas game de… », ou « je suis sûre que t’es pas capable de… ».

Exemple:
Ne pas dire : « Peux-tu me faire un massage s’il-te-plaît? »
Mais plutôt (avec naïveté, évidemment) : « Je pense prendre rendez-vous chez le massothérapeute étant donné que t’es pas capable de faire des massages… »

C’est l’instinct de la compétition… Ça fonctionnera pas à tout coup, mais il y a plus de chances que ça vous réussisse!

cfh_381

7 mai 2009 at 1:38 1 commentaire

Ça coûte pas cher

Aujourd’hui à la chronique «Ça coûte pas cher (parce que c’est complètement gratuit!)»: 

Top 10 signs the man you’re dating is a certified scrub.

Un exemple:
1. He is in « transition. » 
Sistas hate to hear that dreaded word, which translates to unemployed. If a man says he’s in « transition » then he has no job and more than likely can’t name a profession, skill or trade that he’s practiced for more than 3 years, consecutively. If he is an able body and free of felony convictions, he should be working, end of story.

Eille, parlant de ça, on en profite-tu pour se gâter d’un petit TLC? Aww, je savais que vous diriez oui. 

6 mai 2009 at 11:31 2 commentaires

Sourire du jour + Plogue d’un de mes livres chouchou


Hilarant/adorable  🙂

 

P.S. Je vous suggère d’ailleurs fortement la lecture du livre He’s Just Not That Into You. C’est un must pour toutes les whispering chicks en devenir!  ❤

29 janvier 2009 at 5:24 Laisser un commentaire


Première fois ici ?

Commencez par le commencement. Rendez-vous dans les archives, le 19 août 2008.

Articles récents

Les moins pire aimés

Archives

octobre 2017
L M M J V S D
« Avr    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 12 autres abonnés