Posts tagged ‘pub’

Mon roman-savon avec le Old Spice Man et son savon

Ceux qui me connaissent savent à quel point je suis enthousiaste (le mot est faible) devant la récente campagne publicitaire de Old Spice. (Ok, et je l’avoue, devant le Old Spice Man aussi).

Si jamais vous avez vécu dans une grotte dans le dernier mois, j’ai pas le temps de vous mettre à jour. Rendez-vous sur Wikipedia. Et si ça vous intéresse de regarder les vidéos de la campagne, vous pouvez tout voir ICI. Je passe vite sur le sujet parce que c’est pas de ça que je veux vous parler, parce qu’un mois plus tard, tout a pas mal été dit sur ce coup de marketing qui relève, qu’on se le dise, du tour de force.

Non, en fait, ce matin, en réécoutant la plus récente pub télé de Old Spice, et en constatant que j’avais encore, presque deux mois plus tard, un immense sourire niais dans la face et de la bave sur le bord de la bouche en la regardant, j’ai comme réalisé à quel point le Old Spice Man m’en disait beaucoup, en 30 secondes.

Voici donc la pub télé en question:

Bon. Je vous le dis tout de suite: je suis le genre de fille qui répond à haute voix au Old Spice Man après qu’il ait dit « Hello Ladies » et  j’ai flirté avec l’idée de me faire un chum JUSTE pour lui acheter du Old Spice.

Mais au-delà de ça, quand le Old Spice Man me pose toutes ses questions, dans sa pub, qu’est-ce qu’il me dit au juste?

D’abord, quand il me dit Hello à moi, il me dit que les hommes n’achètent plus son produit et que maintenant, il essaie de passer par les filles pour acheter son savon et/ou avoir une influence sur les gars pour qu’ils achètent son savon.

Ah bon. Déjà là, on apprend quelque chose.

Ensuite, le Old Spice Man me bombarde d’interrogations qui me font rire à tout coup.

  1. Salut les filles. Comment ça va? Fantastique.
  2. Est-ce que ton mec me ressemble? Non.
  3. Est-ce qu’il pourrait sentir comme moi? Oui.
  4. Est-ce qu’il devrait utiliser le savon Old Spice? À toi de me le dire.
  5. Aimes-tu l’odeur de l’aventure?
  6. Veux-tu que ton mec sente comme s’il pouvait te cuisiner un gâteau gourmet dans la cuisine de rêve qu’il a bâti lui-même, de ses propres mains? Bien sûr que tu le veux.

Tsé, dans le fond, Monsieur Old Spice a.k.a. l’homme de ma vie, il me fait réaliser à quel point il y a des gars, de nos jours, qui s’éloignent de façon troublante de ce que les filles recherchent chez un homme.

Est-ce que la métrosexualité a atteint un stade où, pour vendre des produits d’hommes, il faut s’adresser aux filles en leur vendant l’idée que si leur mec se lave avec un savon en particulier, il va, à défaut d’être viril, sentir le gars viril?

Évidemment, le Old Spice Man est tellement exagéré, que ça rend tout ça complètement hilarant. Tsé, le gars marche sur l’eau et fait de la moto dans un spa. La plupart des hommes savent utiliser un tournevis tout comme ils savent faire un gâteau. Bien sûr, le Old Spice Man vend du rêve, mais ce que je trouve intéressant, c’est ce qu’il a choisi de nous vendre, comme rêve.

Imaginez un monde où le Old Spice Man dirait:

  1. Salut les filles. Comment ça va? Fantastique.
  2. Est-ce que ton mec me ressemble? Non.
  3. Est-ce qu’il pourrait sentir comme moi? Oui.
  4. Est-ce qu’il devrait utiliser le savon Old Spice? À toi de me le dire.
  5. Aimes-tu l’odeur de la noix de coco?
  6. Veux-tu que ton mec sente comme s’il venait d’ingérer un shake de protéines dans la cabine de bronzage du centre de beauté où il se fait régulièrement épiler les jambes? Bien sûr que tu le veux.

Ce monde là n’existe pas (thank God), mais au final, ce que je trouve bien avec le Old Spice Man, au-delà du fait que je vais l’épouser, dans la petite chapelle près de mon chalet, et que les demoiselles d’honneur vont avoir une robe rouge que j’ai déjà réservé, c’est qu’il envoie un petit message aux gars. Bon, là vous allez me dire que le message c’est: «achetez mon savon, achetez mon savon, achetez mon savon…». Mais je suis sûre que vous comprenez mon point.

Et je veux surtout pas mettre tous les gars dans le même panier. Ils sont tous différents et c’est bien ça qui rend notre vie meilleure. Des gars capables de construire des cuisines, j’en connais plein; tout comme je connais des gars qui relaxent bien plus à se faire faire des mèches au casque chez le coiffeur qu’en se baladant dans la forêt, avec les mouches. Ils ont tous leur raison d’être, et honnêtement, c’est pour ça qu’on les aime. Mais bon, des fois, ça vaut la peine qu’une fille s’arrête pour s’interroger sur les raisons qui la poussent à vouloir épouser un personnage fictif. Non?

Publicités

21 août 2010 at 3:54 6 commentaires

You Have a Friend Request

Venez faire un petit tour  sur la page Facebook et ajoutez vos photos qui illustrent à quel point il y a 3200 millions de km qui séparent Vénus et Mars.

fb2

7 mai 2009 at 11:12 Laisser un commentaire


Première fois ici ?

Commencez par le commencement. Rendez-vous dans les archives, le 19 août 2008.

Articles récents

Les moins pire aimés

Archives

décembre 2017
L M M J V S D
« Avr    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 12 autres abonnés