Posts tagged ‘cellulaire’

Pour les gars: Une application de iPhone géniale

La vidéo YouTube a été supprimée, alors voici un autre lien pour la regarder.

Publicités

19 octobre 2009 at 3:03 3 commentaires

Entendu aujourd’hui à travers les branches

«Au jour quatre de la règle de trois jours, je suggère d’envoyer un texto… juste pour voir. Dans l’éventualité où le gars ne possède pas de cellulaire, on peut toujours écrire. Et si le gars n’a pas internet, la règle de trois jours devient automatiquement la règle de cinq jours. »

– Isa.

16 mars 2009 at 9:24 Laisser un commentaire

Drunk Dialing, Partie 1

Les gars, les gars, les gars, les gars….

Vous le savez, quand vous êtes saoûls, vous avez souvent le réflexe incorrigible d’appeler une fille, souvent dans un geste dénué de toute logique. 

Ça s’adonne que souvent, cette fille-là, c’est moi. 

Jeudi soir, par exemple, mon cellulaire a sonné vers minuit. C’était un gars X, il était chaud, il n’avait pas grand chose à dire…

Je commence à être pas mal experte de la gestion de crise dans ce genre de situation, mieux connue sous le terme de drunk dialing. Évidemment, c’est un dérivé de «drunk driving». Une personne intoxiquée prend alors l’initiative d’appeler une autre personne, souvent tard dans la nuit…Un appel qui n’aurait pas été fait avec le niveau de jugement que procure un état sobre, et qui mène souvent à des regrets, de la honte et des malaises (croyez-moi). À ne pas confondre avec le booty call, qui n’implique pas nécessairement d’alcool, et qui n’est exécuté que pour avoir un aboutissement sexuel (j’y reviendrai, c’est important). 

Ainsi, j’en suis arrivée à un point où je sais maintenant anticiper précisément quels soirs sont les plus à risque pour les drunk dials. Bientôt, je vais probablement me faire un genre de système d’alerte, comme les Américains ont fait pour le terrorisme. Les voyages de pêche entre gars, c’est alerte jaune. Les beuveries de gars improvisées, c’est alerte orange.  Et quand il y a un gros spécial dans un bar, du style «le 13 oz à 20$», c’est définitivement alerte rouge. 

Toutefois, pas de panique. Apparemment, des grandes compagnies de téléphonie cellulaire sont en train de faire la job pour nous. Par exemple, Virgin Mobile offre un système de blocage de composition de certains numéros après certaines heures. Ainsi, si vous savez que la soirée sera arrosée, et que vous êtes plutôt désespéré ces temps-ci, vous pouvez bloquer le numéro de votre ex à l’avance, pour être sûr que vous ne ferez pas de gaffe après 21h. Il y a même une fonctionnalité sur certains téléphones de LG Group qui mesure votre taux d’alcoolémie et vous empêche de signaler certains numéros lorsque intoxiqué. 

Bientôt, je vous expliquerai le système de catégories que j’ai instauré pour séparer les différentes sortes de drunk dial, et je vous réserve quelques récits palpitants (ou pathétiques) d’expériences passées. D’ici là, je vais aller gosser sur mon cellulaire pour comprendre comment l’option de blocage fonctionne.

Pour la suite des choses: Drunk Dialing, Partie 2 et Pots Cassés après booty call irréfléchi

23 août 2008 at 10:45 Laisser un commentaire


Première fois ici ?

Commencez par le commencement. Rendez-vous dans les archives, le 19 août 2008.

Articles récents

Les moins pire aimés

Archives

octobre 2017
L M M J V S D
« Avr    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 12 autres abonnés